Just another WordPress.com site

Archives de décembre, 2008

Vos 5 voyages rêvés

Bon, je sais, il fait pas beau, il fait froid et gris, donc il faut bien que je m’occupe, sous peine que l’on m’appelle la radoteuse! Eh bien puisque c’est comme ça, j’aime bien radoter… Après tout on est quand même sur un blog de voyages! Je propose donc un petit billet un peu « interactif » (si vous voulez bien poster un petit mot en bas!) pour savoir quels seraient vos 5 voyages rêvés, proches de chez vous ou au bout du monde, faisables en un mois (vous n’allez pas gruger en me disant « tour du monde », quoi!). Réalisables ou irréalisables, c’est à préciser… En ce qui me concerne, je me contenterais de voyages uniquement réalisables, car même dans ses rêves il faut être un peu prosaïque, ce sont des voyages que je ferais un jour, même si c’est dans des dizaines et des dizaines d’années. J’exclue bien-sûr celui présenté dans le billet précédent, car si tout se passe bien, celui là se fera!

Sans ordre de préférence, parce que je ne vais pas faire la fine bouche non plus :

La liste d’Isa :

maine_lighthouse#1 La côte est américaine : de Montréal à la Nouvelle Orléans, en repassant par le Maine, et Boston. En faisant une sorte de trip « ville historiques-fondatrices » américaines : Washington, Charleston, Savannah, Key West… Pas alaska_denali_denali_national_park_fullmal non?

#2 Le Yukon et l’Alaska : J’ai toujours pensé au Yukon, grâce aux incroyables bandes dessinées de Don Rosa relatant l’épopée d’un certain Scrooge McDuck dans ce petit coin du monde (ne vous moquez pas, lisez là avant, c’est un des meilleurs auteurs qui soit!). Le Yukon et l’Alaska, leurs étendues sauvages, leurs ours, leurs glaciers, leurs forêts, les aurores boréales… Un des seuls coins du monde où la nature semble encore indomptée. De Whitehorse à Fairbanks, en passant par Anchorage…

bologna#3 La Toscane : Bin oui, beaucoup moins loin de Lyon mais pas moins cher, je rêve d’aller en Toscane et de découvrir ses villes d’art, Florence ayant toujours été pour moi une ville rêvée. Bologne, Sienne, et les petits villages au milieu des vignes. Et sans oublier la cuisine toscane! Miam!alhambra01

#4 L’Andalousie et la Castille : Je suis allée en Espagne un nombre de fois ahurissant, mais toujours dans la communauté Valencienne ou en Catalogne, quel dommage! Madrid, Grenade, Cordoba et Seville, ça en jette, non? C’est pourtant pas un voyage énorme, 10 jours suffiraient mais étant donné que j’ai des goûts de luxe, je passerais bien une nuit dans un Parador

Scotland_castle_wedding#5 L’Ecosse : Comment n’ais-je pas pu y penser plus tôt! Je ne vais sortir que des gros clichés mais voyons, l’Ecosse, ses tourbières et ses châteaux, de préférence sous la pluie et le tour est joué.

Et Palenque alors? Fez? La Crète? L’Argentine?

Rhaaaa on a dit 5!

La petite liste du co-auteur passif du blog viendra dans quelques temps!

La liste de Ben :

#1 Les USA, le long de la côte Est : Je vais faire l’original : la raison d’un tel voyage ne serait pas principalement New-York. Bien entendu, je serais extrêmement curieux de découvrir la ville, mais je souhaite avant tout faire ce voyage pour des raisons historiques. Mon itinéraire suivrait les étapes de l’arrivée des colons qui fondirent les USA, de l’Etat de Virginie à Philadelphie. Plus que pour la beauté des lieux, ce serait un voyage pour le poids des souvenirs.

#2 Italie, Toscane : Pour être heureux à l’étranger, il faut impérativement bien manger. Nul pays d’Europe, mis à part la France, ne possède la variété culinaire de l’Italie, et plus précisemment de la Toscane, où l’alliance des fruits et des fromages, des pâtes et de la charcuterie attire mon palais… Evidemment, pour être plus élégant, les attraits des paysages toscans, de Florence ou de San Diminiano seraient le prétexte idéal pour rendre ce voyage possible!

#3 Espagne, Madrid et Andalousie : Madrid est une ville que j’apprécie énormément. Moins branchée que Barcelone, elle n’en est que plus paisible, moins oppressante. Prendre quelques jours pour voir ou revoir les hauts lieux culturels de la ville (le Prado, Reina Sofia, Raùl), avant de partir visiter l’Andalousie, voir sa lumière si spéciale, sa moiteur, son côté pittoresque…

#4 L’Allemagne, Munich, la Bavière : Les raisons d’un tel périple sont moins évidentes. J’ai déjà eu la chance de visiter Munich, et ça a été un coup de foudre, qui ne demande qu’à être répété. Connaissant très mal l’Allemagne, même de réputation, un bon départ serait de commencer par les alentours de la ville, la forêt bavaroise par exemple..

#5 Amsterdam et la campagne hollandaise : Amsterdam m’a toujours énormément attiré. Je ne saurais dire pourquoi, mis à part le peu que j’en ai vu. Mais la ville a une certaine aura, un certain je ne sais quoi qui me donne envie d’y aller. De même, le romantique qui sommeille en moi rêve de découvrir la campagne hollandaise, les moulins, les oreilles coupées… tous les clichés en somme!

A vous, si vous vous ennuyez!

Le 8 Décembre

P1010930Inaugurons le mois de décembre avec un petit billet sur la fête des Lumières, et plus précisément sur le 8 décembre à Lyon! Depuis que je suis toute petite, c’est un grand bonheur que de mettre les lampions aux fenêtres, puis de m’endormir pendant qu’ils s’éteignent peu à peu… C’est encore plus spectaculaire au milieu de la campagne, où tu ne vois que la lumière flageolante des lampions, à 10 km à la ronde…
Le 8 Décembre, c’est avant tout pour remercier la prétendue vierge, Marie, d’avoir arrêté l’épidémie de peste noire aux portes de Lyon. Un miracle, à l’époque (et un miracle dans l’absolu, d’ailleurs), mais c’est aussi la date de la prétendue immaculée conception (oooouh ça dénonce!). Bref, un méli mélo historique pour fêter ce qui est aujourd’hui la fête des Lumière
P1010861s.
Fête des Lumières qui a été particulièrement réussie cette année. Pas de conceptualisation et pas trop d’abstraction artistique : juste
du spectacle. Accessible à tout le monde, à tous les esprits, mais tout simplement très beau.
Et surtout, la réouverture du Parc de la Tête d’Or en cette occasion, du côté du lac, entrée Churchill, où un joli tapis lumineux nous accueillait avec son magicien..
. Le spectacle sur le lac était lui aussi très spectaculaire, et bien plus beau le 1er soir où il n’était pas encore mis en musique : les barques flottaient au milieu de la brume, les ombres fantomatiques des arbres appuyant le côté « Sleepy Hollow »!P1010889
La balade sur les berges du Rhône était tout aussi belle, pour rejoindre la Presqu’île, tant redoutée les années précédentes à cause de la foule, mais cette année elle était enfin pénétrable! Tout au moins le vendredi soir où nous étions presque seuls pour une Fête des Lumières (je précise, tout est relatif!). Très beau tableau sur la Place des Terreaux, pour finir à St Jean et enfin à la Préfecture, où nous avons plutôt assisté à un son et lumière, plutôt bourrin, mais comme je les aime! Très spectaculaire, une fois de plus.
Nous en avons bien profité cette année avec trois soirées dehors, cela change des années précédents où la pluie est de la partie!

Merci à la ville de Lyon pour cette fête, qui chaque année me fait dire « punaise, ça va être difficile de partir d’ici… »P1010919

Nuage de Tags