Just another WordPress.com site

Archives de la catégorie ‘Mille choses à faire à Lyon’

Mille choses à faire à Lyon : Déguster la meilleure gaufre en ville

 La météo de ce mois de Janvier est jusque là clémente : chaque jour le ciel est plus bleu et plus clair. C’est le temps idéal pour aller entamer une longue balade au Parc de la Tête d’Or, et plus précisément du côté du carrousel… Même les touristes arriveront à trouver le lieu en question grâce à l’odeur de pâte à crêpe qui embaume toute cette partie du Parc.

J’ai un petit faible pour leurs gaufres croustillantes et moelleuses, avec une pâte faite-maison et des chocolats à pâtisserie de très haute qualité… Sans oublier les spéciales du jour : hier elle était à la crème de citron mais en été elle sera à la crème de fraise et chantilly… C’est un incontournable à Lyon et en plus, c’est même pas très cher. Sincèrement, j’en redemande ! (et puis il faut bien que j’aille goûter toutes les spéciales, d’ailleurs. Et aussi le chocolat chaud maison !)

Mille choses à faire à Lyon : Le Festival Lumière


J’inaugure cette nouvelle rubrique de façon peu orthodoxe, mais après tout c’est pas grave étant donné que tout va y passer !

Même si le Festival Lumière n’est qu’un évènement éphémère, puisqu’il dure une petite semaine pendant l’automne, il est bien parti pour revenir chaque année, au vue de son succès ! La première édition, ayant eu lieu l’année dernière, nous avait permis de revoir les débuts du cinéma (faut-il rappeler que le ciné a été inventé à Lyon?) et nous avait surtout permis d’éviter Clint Eastwood (eh oui, on était venus à la soirée d’ouverture pour lui). Cette année, le festival était de retour avec de nombreuses projections (Milos Forman, Visconti et des dizaines d’autres films) mais aussi avec la Nuit de la Comédie Américaine ! 
De 21h à 6h du matin, nous avons pu assister à la projection de 4 films (The Big Lebowski, Un jour sans fin, Elle, Tonnerre sous les tropiques) à la Halle Tony Garnier. Le public est très jeune (nous sommes presque les plus vieux), un peu kikoolol, mais l’ambiance est très détendue et vraiment très sympa. On passe la nuit devant l’écran, mais avec quelques pauses à la buvette et derrière l’écran, où des tapis de sol et des oreillers ont été installés pour faire une petite pause, qui est la bienvenue ! C’est assez magique d’être dans cette Halle Tony Garnier, immense et majestueuse, et pour une fois, dans cette ambiance feutrée. On se sent privilégiés… Je pense que la soirée a été un succès, donc on devrait vite retrouver une autre nuit blanche l’année prochaine, pour la nouvelle édition du festival. Vivement !
On a un peu l’impression d’être des réfugiés dans une salle de sport, non?

Nuage de Tags