Just another WordPress.com site

Cake à la Cigale

Je continue ma découverte des salles parisiennes en mettant les pieds à La Cigale, et cette fois-ci je ne suis pas déçue ! Une belle petite salle, taille parfaite, scène à la bonne hauteur, et surtout une super acoustique. Cette fois ci, je ne me plaindrai donc pas. Après 7 ans de pause, de conception de gamins, de rodéos en Californie ou que sais-je encore, Cake revient enfin sur scène. Je suis impatiente comme une panda impatiente qui est impatiente : enfin ! Je vais voir Cake ! Naïve, j’espérais toujours avoir une des plus belles chansons du monde, c’est à dire Palm of your Hand en live, même s’il devait y avoir à peu près 0.0001% de chances qu’ils la jouent (mais bon, après tout, j’avais accompli l’exploit d’entendre Howl de BRMC, donc tous les fantasmes étaient possibles).
Enfin, une petite annonce résonne dans la salle et nous dit d’éteindre nos appareils photos et nos téléphones portables, car on le sait, Cake sont intransigeants à ce sujet. Et c’est bien malheureux qu’ils ne soient pas suivis par d’autres groupes. Ils n’hésitent pas à dire au public de ranger leurs appareils, comme John McCrea a malheureusement du encore le faire au milieu du concert « Put that down, that’s making me nervous ». J’en ai marre de cette pollution que sont les appareils photos et autres iPhones à la con qui prennent des photos de merde dont tout le monde se fout. Et qui gênent les artistes et les spectateurs. Un peu de respect, nom de nom.
Avec 45 minutes de retard (les messieurs sont habituellement très ponctuels et avaient d’ailleurs envoyé un mail pour nous prévenir que le concert, sans première partie, commencerait précisément à 20h), arrivent enfin sur scène. Enfin… disons plutôt qu’un morceau instrumental, rappelant plus que vaguement un générique de série des années 70, les introduit (des lumières tous aussi kitsch éclairent un décor pastoral, tel que vous pouvez les trouver sur les canevas de vos grands-mères).

Enfin ! Ils sont là ! Le concert commence tout doucement, amené par leur excellent trompettiste. Les chansons se suivent, dans une super ambiance, que je n’ai jamais connue en concert. Une ambiance tranquille, détendue, californienne, quoi. Ils font leur petit show sur scène, John McCrea fait le chef d’orchestre sur Sick of You pour déterminer qui de la partie gauche ou droite de la salle est la moins naze, le public est sympa et se laisse prendre au jeu… C’est d’ailleurs la première fois que je croise un public parisien aussi cool, c’est sans doute dû au fait que c’est Cake (pas franchement le groupe le plus branché du moment) et que les trentenaires voire quarantenaires foisonnent… Viens enfin le moment du « Tree Giveaway », une tradition sur cette tournée. On se demandait tous ce que pouvait bien faire un petite arbre en pot sur scène depuis le début. Voilà la réponse ! Celui qui devinera la variété de l’arbre et qui jure pouvoir le planter d’ici un mois pourra le gagner ! Il s’agit d’un pommier, qu’une maman du public gagne. En guise de pacte, elle doit serrer la main de McCrea pendant 10 minutes, lui expliquant le projet : tous les deux ans, le propriétaire du pommier doit se prendre en photo à côté de celui-ci, pour que le monde entier voit comment les deux vieillissent… J’ai trouvé cette initiative super mignonne.
Vient l’entracte, une vraie entracte où le groupe sort de scène et va chercher des « 1664 » fraîches (ils auraient pu trouver mieux, les pauvres), puis la reprise du concert, malheureusement écourté parce que le guitariste du groupe n’avait pas fait sonner son réveil… On passe donc d’un set de 18 chansons à 24 habituellement. Qu’importe ! Les 2 heures de concert étaient déjà superbes et puis de toute façon tant pis, je n’ai pas eu ma chanson préférée mais j’ai eu « Mexico« … Tout est donc pardonné.
http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F12193726  CAKE – Mexico by joshuamic

Commentaires sur: "Cake à la Cigale" (3)

  1. on a deux problèmes sur la question des photos et du respect de l'autre ici :

    1) « éteindre nos appareils photos et nos téléphones portables, car on le sait, Cake sont intransigeants à ce sujet. »

    sur le téléphone portable c'est très compréhensible. sur la photo, moins. c'est la photo ou sa qualité qui lui pose problème ?
    deux photographes étaient présents, cf :
    http://www.photosconcerts.com/cake-paris-cigale-2011-03-19-4952

    2) « Ils n'hésitent pas à dire au public de ranger leurs appareils, comme John McCrea a malheureusement du encore le faire au milieu du concert « Put that down, that's making me nervous ». « 

    tu ne l'as peut être pas vu de là ou tu étais mais depuis l'avant gauche de la scène j'ai remarqué qu'au moment de sortir pour le rappel, Vince DiFiore (trompette/keyboard) a posé un appareil numérique pour filmer le public pendant leur absence, qu'il a repris en revenant pour prendre quelques photos.
    du coup, je trouve la petite phrase de McCrea un tantinet faux cul.. ce qui vaut pour eux ne vaudrait pas pour nous ? parce qu'ils sont des stars dont l'image a une valeur et que la notre est celle d'un troupeau anonyme qui n'en a pas ?

    pour conclure, et pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté sur mon commentaire, je ne prends pas de photos en concert, surtout pas avec un iphone que d'ailleurs je ne possède pas. mais si des gens ont envie de collecter des souvenirs, pourquoi pas. à la seule condition qu'ils ne gênent personne et ne parasitent pas le plaisir du spectacle. s'ils se gâchent le plaisir en vivant le spectacle par le biais de leur ecran LCD, ça reste avant tout leur problème..
    et si l'artiste pose une règle, je la conçois tant qu'il la respecte entièrement.

  2. Non non, on ne s'est pas compris : le problème ce ne sont pas les quelques photos (de qualité, j'imagine) qu'on pu prendre les deux photographes avec leur carte de presse. Ils n'ont d'ailleurs le droit de rester que pour les quelques chansons du début pour ne pas déranger le groupe (et le public) pendant tout le concert. Ca c'est une règle, qui s'applique aux photographes pros. C'est une règle qui ne s'applique pas aux gens du public qui ne cessent, pendant tout un concert, de prendre des photos, (qui s'avèrent de toute façon pourries puisqu'ils n'ont ni le matériel ni le placement d'un photographe de presse), que ce soit avec leur téléphone ou leur appareil photo. Ce que je veux dire, c'est que cette nuisance est d'autant plus frustrante que de toute façon, elle est inutile.

    2. Je l'ai vu puisque j'étais au même endroit. Je ne pense pas que l'on puisse comparer les 20 secondes de public que le bassiste a filmé, pour son souvenir perso ou le site web. Que je sache, il n'a dérangé personne puisque… bin le concert c'était lui, et le concert était terminé. Il n'a ni gâché le plaisir du public ni celui du groupe en filmant ses 20 secondes, non? Donc je ne vois pas ce qui est faux cul…

    Et non, je ne suis pas d'accord avec ton dernier paragraphe, je m'en fiche aussi qu'ils se gâchent le concert, mais ils gâchent également celui de leur entourage : je ne compte même plus le nombre de fois où moi, j'ai du suivre un concert à travers un écran LCD, car je ne pouvais pas éviter du regard les dizaines de bras levés devant moi, ou pire, les flashs que je me prenais dans la gueule. Ce n'est pas que leur problème, malheureusement

  3. Moi je fais partie des gens qui prennent des photos pendant les concerts. Mais mon DSLR n'a pas d'écran lumineux qui gènent (je ne peux que regarder dans le viseur), et je n'utilise pas le flash (qui ne sert à rien).

    Je sais pas, je ne pense pas que je gène… Mais je vois ce que tu veux dire, les gens qui brandissent les iPhone et Ibidules pendant tout le concert, c'est chiant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :